Jeux adaptés pour les enfants handicapés

Jeux adaptés pour les enfants handicapés

L’adaptation et le développement de jeux pour enfants handicapés sont fondamentaux pour la progression et la stimulation des enfants handicapés. Outre l’adaptation de la conception des jeux et jouets selon certaines normes pour répondre aux besoins des enfants handicapés, il ne faut pas oublier que leur adaptation aux normes universelles profitera non seulement aux enfants handicapés, mais aussi aux enfants non handicapés, qui pourront ainsi partager des moments ensemble en jouant, favorisant ainsi l’inclusion sociale. 

Jeux et jouets pour enfants handicapés : inclusion, encouragement et développement

Les jeux pour enfants sont synonymes d’activité psychomotrice, de développement et de stimulation. Ils sont une source d’affirmation de soi, de motivation, de satisfaction et d’interaction sociale.

Dans le cas des enfants handicapés, les jeux sont plus que cela. Tous ces avantages mentionnés ci-dessus sont dupliqués en cas de handicap, de sorte que le jeu se transforme en un espace d’occupation qui est un élément très fondamental pour leur développement social, cognitif, sensoriel, prescriptif, affectif et communicatif.

Nous devons tenir compte du fait que les jeux pour enfants handicapés sont également des outils essentiels pour atteindre les objectifs éducatifs. Néanmoins, les enfants handicapés trouvent généralement des obstacles dans le jeu, non seulement si les jouets ne sont pas adaptés à leurs propres besoins, mais aussi lorsqu’ils interagissent avec d’autres enfants.

En outre, étant donné qu’il n’y a pas qu’un seul type de handicap (il peut y avoir des handicaps moteurs, cognitifs, sensoriels, perceptifs, relationnels), il est difficile d’établir des modèles globaux pour définir des jeux pour chaque type de handicap. Ce sont les professionnels (médecins et spécialistes) et les membres de la famille qui doivent se charger de repérer les caractéristiques dont chaque enfant a besoin.

Jeux pour enfants handicapés : conseils à garder à l’esprit

Parmi les éléments essentiels à prendre en compte lors du choix d’un jouet ou d’un jeu pour enfants handicapés figurent l’âge et le type de handicap. Par exemple, dans le cas d’un handicap moteur, les adaptations des jouets pour bébés sont assez importantes en soi. Cela est dû au fait qu’à un âge précoce, la mobilité des bébés avec ou sans handicap est pratiquement la même, mais que les différences dans l’activité motrice sont plus notables à mesure que les enfants grandissent.

Mais il n’y a pas que l’âge et le type de handicap qui sont déterminants dans le choix d’un jouet ou d’un jeu, les enfants (pas seulement ceux qui ont un handicap), ont généralement des rythmes d’apprentissage différents, il est donc important de remettre en question certaines spécifications concernant l’âge, selon le cas.

Néanmoins, lorsqu’on parle de jeux pour enfants handicapés, on peut établir les lignes directrices générales suivantes.

Recherchez des jouets dont la conception visuelle, l’utilisation et le jeu sont différents (caractéristiques des jouets à conception universelle).

Choisissez ceux qui vous permettent de changer les règles afin de pouvoir les adapter facilement.

Encouragez-les à explorer et à participer afin qu’ils se rendent compte de ce qu’ils sont ou ne sont pas capables de faire, et apprenez aussi à connaître leurs préférences.

N’oubliez pas que la stimulation par le jeu pour les personnes handicapées est à la fois une expérience individuelle et collective. La première renforce l’autonomie personnelle tandis que la seconde favorise la communication et le travail en équipe.

Les jouets adaptés sont ceux qui, dans un groupe d’enfants avec et sans handicap, peuvent tous jouer avec et aucun ne se sent exclu.

Le “jeu sale” (utilisation de sable, d’eau, de peinture au doigt, de pâte à modeler, de pétrissage, de cire, de pâte à modeler…) stimule le développement sensoriel et moteur.

Si vous proposez des jeux pour les enfants handicapés, essayez de mélanger tradition et innovation. Les jeux traditionnels (jeux d’applaudissements, chansons, etc.) favorisent le développement sensorimoteur et améliorent les relations sociales. Au contraire, les jouets innovants utilisent des programmes intéressants et utiles et des adaptations technologiques pour les enfants handicapés.

Jeux pour enfants handicapés physiques : défis et modifications de base

Les enfants souffrant d’un handicap moteur commencent généralement leur thérapie physique dès les premiers mois de leur vie et lorsque leurs parents y consacrent leurs efforts et leur ardeur. Dans cette phase, le jeu est présenté comme un élément majeur du développement physique.

Parmi les principaux obstacles que les enfants souffrant d’un handicap physique peuvent rencontrer lorsqu’ils jouent, on peut citer les difficultés à bouger certaines parties du corps, à atteindre les éléments, ainsi que la précision des mouvements et la coordination.

L’un des éléments habituels pour adapter les jeux aux enfants handicapés est l’utilisation de boutons poussoirs. Ceux-ci, en plus de stimuler le jeu, sont utilisés dans certains appareils de la vie quotidienne comme les ordinateurs, les commandes, les interrupteurs ou les touches. En apprenant à être autonome avec les boutons poussoirs, il leur sera plus facile de contrôler ces appareils à l’avenir.

Voici d’autres éléments fondamentaux à prendre en compte lors du choix de jeux accessibles aux enfants souffrant de handicaps physiques :

Les enfants peuvent les manipuler sans avoir besoin de l’aide des autres.

Les boutons poussoirs (et autres éléments avec lesquels ils doivent interagir) sont adaptés, reconnaissables et faciles à faire fonctionner.

Les grandes structures comme les ensembles de cuisine, les petites tables, etc. doivent être suffisamment grandes pour permettre l’entrée d’un fauteuil roulant. En l’absence de cette possibilité, la structure doit être détachable.

La nécessité d’effectuer plusieurs actions en même temps est exclue (par exemple, la nécessité d’appuyer sur deux boutons simultanément).